Fumer pour surmonter son stress : la grande illusion !

La plupart des fumeurs expliquent que fumer les aident ou leur permet de surmonter le stress de la vie courante. La réalité est toute autre !

Un jeu de dupes

La seule véritable situation de stress que fumer peut vous permettre de surmonter est celle qui consiste à réapprovisionner votre cerveau en nicotine afin de ne pas ressentir les symptômes désagréables liés au manque. Au mieux, la gestuelle associée à la prise de la cigarette dans son paquet, à la recherche de votre briquet dans une de vos poches, à son allumage et à sa consommation, vous permet-elle d’évacuer un peu la tension nerveuse que vous ressentez dans certaines situations. Nous avons tous fait l’expérience de vouloir claquer une porte ou balancer le premier objet qui nous tombe sous la main quand nous sommes en colère !

De plus, cette cigarette portée à vos lèvres, en situation de stress, peut vous procurer, sans que vous en ayez conscience, le même apaisement que la tétine dans la bouche du nourrisson ! Les psychologues ont qualifié ce phénomène de « plaisir de la succion ». Cette cigarette est donc l’objet transitionnel auquel vous pouvez vous raccrocher dans certaines situations où vous devez faire face, comme petit, comme déjà expliqué plus haut, on s’accroche à son « doudou», pour se rassurer quand on a un peu peur…

Aide à l'arrêt du tabac en entreprise OFT Conseil Stress
Toujours plus de stress

Il a été en fait démontré que les « shoots nicotiniques » envoyés à votre cerveau à chaque bouffée de cigarette inhalée, provoquent ce qu’on appelle un « stress silencieux » qui se traduit, comme toute situation de stress, par une augmentation de votre tension artérielle et de vos rythmes cardiaque et respiratoire. Soit, une augmentation globale de votre état de vigilance afin de faire face à un éventuel danger. Par conséquent, fumer en situation de stress ne fait que rajouter du stress au stress !

Des tests de mesure de l’anxiété réalisés avant et après chez des fumeurs devenus ex-fumeurs ont permis de constater une nette diminution de l’anxiété chez les ex-fumeurs deux à trois semaines seulement après qu’ils aient arrêté de fumer. Le fait est qu’ils le constatent et le reconnaissent volontiers eux-mêmes à leur grande satisfaction.

Les liens entre stress et travail

Lorsqu’un salarié en entreprise se plaint de stress, on évoque souvent une fragilité particulière ou une inadaptation au poste.  Pourtant des liens avec le contexte professionnel sont dans ce cas à rechercher en priorité :  surcharge de travail, objectifs inaccessibles, relations conflictuelles avec sa hiérarchie ou ses collègues, manque d’autonomie peuvent être en cause. Non détecté, le stress peut aboutir au burn-out (le syndrome d’épuisement lié au travail).

Le chef d’entreprise doit assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Si des facteurs de stress liés au travail sont mis en évidence, des mesures de prévention adaptées permettront de les réduire voire de les supprimer.

OFT Conseil vous propose de mettre en place dans votre entreprise des actions de prévention autour du stress de manière à sensibiliser encadrement et salariés aux situations à risque, à la gestion des émotions de manière à pouvoir adapter les stratégies face à ces situations. Nos interventions peuvent se dérouler sous la forme d’une conférence menée par un spécialiste ou d’une journée complète associant conférence et exercices pratiques (méditation, relaxation, thérapies comportementales et cognitives, etc.). Pour en savoir plus sur ces interventions, contactez-nous.